Se former : Transmission de savoirs, de compétences et d’outils pratiques pour améliorer son efficacité professionnelle.

Notre approche repose sur 3 piliers: le développement, la formation et l’inspiration créative, que nous déclinons en dispositifs inspirés du Coaching, à destination des managers et de leurs équipes.

Par Christine Delafare* et Grégoire Jacquiau-Chamski


Plus que jamais, les entreprises parlent d’innovation comme d’un facteur essentiel pour se démarquer de la concurrence, conquérir de nouveaux marchés ou se maintenir dans le peloton des entreprises leaders. Mais qu’en est-il vraiment ? Les entreprises sont-elles aussi innovantes qu’elles le prétendent ? Et de quelle innovation s’agit-il ?

Qu’est-ce que « l’innovation » ?
En premier lieu, le mot « Innovation » sous-entend l’invention de quelque chose qui n’existe pas : un produit, un service, etc. Dans les entreprises, ce type d’innovation est réservé aux chercheurs, aux cellules de recherches & développement ou même aux Directions marketing qui « packagent » des produits ou des services existant pour les rendre plus attrayants et performants, donc apparemment innovants.
La plupart des salariés se sentent désarmés face à ce type de démarche qui relève de la création pure. Ils manquent de temps pour réfléchir, d’aptitudes créatives, de recul et peuvent manifester un véritable blocage face à la demande d’innovation de leur management, laquelle s’inscrit dans les enjeux stratégiques de l’entreprise.
Mais l’innovation ne se limite pas à la création pure.

Lire la suite »

Tagged with:

Paul Gauguin, « Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Où allons-nous? », 1897, (Museum of Fine Arts, Boston).

Tagged with:

[…] Suite et fin de l’article en 3 parties :
1ère partie : « Altervision: comment devenir coach? (Lettre à un coach, 1/3) »
2ème partie : « Altervision : comment devenir coach? (Lettre à un coach, 2/3) »

Enfin, cher G., en guise de fermeture de cette longue lettre, je partagerai avec toi ce qui m’apparaît comme les 3 principales illusions concernant le coaching:

Ces 3 illusions seraient :
1- On devient coach en se formant à des outils (les compétences font le coach).

Lire la suite »

Tagged with:

[…] Suite de l’article : « Altervision: comment devenir coach? (Lettre à un coach, 1/3) »

Deuxième pilier évident pour devenir coach : acquérir les bonnes compétences.

2/ Posséder des compétences :
Le coach est celui qui a des outils. Beaucoup d’outils. Il doit être riche, riche de compétences, en avoir beaucoup trop pour qu’il ne s’en soucie pas. Les outils sont absolument nécessaires et se former est indispensable. Mais peu importe l’outil : que ce soit la PNL, la Gestalt, les outils de créativité, l’approche rogérienne, l’analyse transactionnelle ou encore le MBTI, ce qui compte à mon sens c’est l’appropriation, c’est-à-dire paradoxalement la capacité à se libérer de son outil. L’outil ne doit pas être un obstacle entre le client et le coach.

Lire la suite »

Tagged with:

Comment vivre son époque sans être esclave de son temps? Comment prendre le temps quand tout nous exhorte à l’urgence?

Avant la parution de l’ouvrage du sociologue allemand Hartmut Rosa, Accélération. Une critique sociale du temps (La Découverte, 2010), Gil Delannoi ouvrait une belle réflexion sur le tachysanthrope, du grec tachys (rapide) et nomos (loi), dans la revue Esprit (juin 2008).

Le coach est celui qui accompagne les femmes et les hommes pressés (dans et par l’entreprise) face à ce paradoxe de notre rapport au temps. Vouloir gagner du temps et apprendre à en perdre.

Tagged with:

En l’espace de quelques semaines, avant l’été, j’ai eu la surprise d’être contacté par plusieurs coachs, DRH et consultants tout juste certifiés coachs, qui souhaitaient être accompagnés dans leur questionnement et leur pratique. Cette sorte d’altervision laissait émerger toujours une seule et même question : comment devenir coach. Autrement dit : qu’est-ce qu’être coach?


Au fil des rencontres, j’ai donc été amené à réfléchir plus précisément à ma propre activité, son évolution et la façon dont je pouvais la partager le plus honnêtement possible. Voici la lettre que j’ai finalement écrite à l’un d’entre eux, DRH d’une grosse structure publique et formé au coaching à Paris 7.

Lire la suite »

Tagged with:

Le « Neues Museum », dernier musée rénové de l’île aux musées à Berlin, accueille les collections archéologiques et notamment égyptiennes. Depuis quelques semaines, il accueille aussi des sculptures d’« art dégénéré », retrouvées dans un chantier. Télescopage entre l’ancien et le moderne, une formidable réflexion sur l’archéologie et notre regard contemporain.

Lire l’article de Frédéric Lemaître paru dans Le Monde du 08/01/2011 :
Onze sculptures d’« art dégénéré », retrouvées dans un chantier, sont exposées à Berlin

Tagged with:

Derrière un titre provocateur (le mot « restauration » ne peut manquer de faire penser au retour de la Monarchie en France entre 1815 et 1830), cet article publié par l’agence intellectuelle TELOS souligne l’illusion d’optique qu’a pu créer la loi de 2001 sur l’évolution de la gouvernance en entreprise.

La distinction entre les fonctions exécutives (Direction Générale) et les fonctions de surveillance (Directoire) permettait d’éviter la concentration des pouvoirs de gestion quotidienne et de contrôle de cette même gestion entre les mains d’un seul homme, telle que la loi de 1943 l’avait généralisée dans les S.A.

Cependant, l’observation des grandes entreprises du CAC 40 depuis 2001 révèle que cette loi a été utilisée avec beaucoup de pragmatisme par les entreprises pour permettre à leurs DG de prolonger leur règne – et non pour assainir les rapports de pouvoir.

Lien vers l’article sur telos-eu.com
Faut-il s\'inquiéter de la restauration des PDG?

Tagged with:

Quelle autorité est aujourd’hui encore possible en démocratie?

Dans l’abécédaire que « Le Monde Magazine » lui consacrait il y a deux semaines (n°60), Michel Serres soulignait par une anecdote l’enjeu nouveau de nos démocraties contemporaines lié à l’évolution de l’accès au savoir : « Lorsque j’étais petit et que l’ophtalmo me mettait un produit dans l’oeil, je lui demandais : « qu’est-ce que c’est? » ; il me répondait : « Je n’ai rien à vous dire, c’est mon métier. » Il y avait chez le médecin, le professeur ou le prêtre une présomption d’incompétence de l’autre. Aujourd’hui, cette présomption est supprimée. »

A 80 ans, le philosophe exclu de son enseignement de philosophie à la fin des années 60 (devenu depuis professeur à Stanford et élu académicien) n’a rien perdu de sa vigueur et de sa révolte intellectuelles et non sans provocation s’exclame après avoir déclaré que toutes les institutions étaient vieillissantes et à réinventer : « J’aimerais bien avoir 18 ans (…). Le chantier est magnifique ».

Tagged with:

Une vidéo d’André Orléan et Pierre-Cyrille Hautcœur publiée par le site intellectuel La vie des idées
Les leçons à tirer des crises

Tagged with: